RéFLEXE FORME ET SANTé

3 raisons d’arrêter de colporter des abérrations sur les protéines

Les protéines: long débat…

Et bien il est temps de comprendre un peu ce que c’est et d’arrêter de croire tout et n’importe quoi.

Ici, je vous donne un rappel informatif de ce qu’est la protéine, à quoi elle sert? et comment elle est synthétiser et éliminer.

Ensuite, j’aborderais le coté sportif et le coté régime.

Après j’espère que vous comprendrez votre corps.

Bon visionnage…

A bientôt

Alexandre Vienne


retranscription de la vidéo

3 raisons pour arrêter d’être conditionner par les protéines

Compréhension:

1) Qu’est ce que c’est?

Ce sont des acides Aminés.

2) Cela vient d’où?

credit photo JaulaDeardilla

soja et protéine

Des sources alimentaires animales (viandes…) et végétales (soja, fruits, légumes..)

3) Cela sert à quoi?

Les Protéines servent à la croissance et au renouvellement des tissus ABIMES.

4)Comment c’est synthétisé concrètement?

Quand on mange, les aliments descendent et on assimile par l’intestin grêle les nutriments, donc les protéines. Ceci pour ceux qui ont « les tuyauteries » propres!, c’est à dire 5 à 10 % de la population….
Le reste, c’est à dire nous!!, nous mangeons peut être 80% de chose qui ne nous servent à rien. En effet, notre intestin grêle est calfeutré par des croutes de mucus, de gluten, de viande en putréfaction, de pesticides et autres déchets…
Bref, le foie, va stocker une partie des protéines assimilées et transformer le reste pour le corps.
N’oublions pas que naturellement le corps recycle ses cellules, ce qui est une source importante de protéine.

5) Elimination des protéines?

Les protéines contiennent de l’azote qui est difficile à éliminé. Ceci s’évacue par les reins. Cependant si la quantité en protéine est trop importante (plus de 10%), et bien, ceci va littéralement abimer les reins.

6) Quels sont les besoins du corps?

A la naissance, le nourrisson à besoin du lait de sa maman.
C’est comme cela depuis la nuit des temps et c’est ce qui à perpétué notre espèce!!.
Dans le lait maternel, on trouve beaucoup de graisse, du sucre et moins de 10 % de protéine!!!.
Voilà, et ceci au moment où l’Homme en a le plus besoin……

7) Les sportifs et les protéines.

crédit photo Guillaume Brialon

viande oeuf et protéine

Aujourd’hui les sportifs veulent gonfler vite et bien…..
Protéine n’est pas égale à muscle….
Protéine à grosse dose (Plus de 10%)= déchets en excès= reins en souffrance, peau en souffrance= acidose massive du corps= surcharge massive de poisons= surcharge des émonctoires (organes d’élimination!!!)=douleurs en tout genre= inflammations (tendinites…), blessure en tout genre, etc….

8) Les régimes et les protéines…..

crédit photo Phil-it

Thon et protéine..

La protéine n’apporte rien pour nourrir le corps. C’est un réparateur de tissus!!!!
Le corps s’apauvrie donc.
Il maigrit…
Il se fatigue aussi beaucoup et il s’intoxique surtout.
Vous augmenter votre intoxication et votre acidose corporelle.
Vous fatiguez vos émonctoires….
Vous n’êtes plus sur la voie de la forme et de la santé….

9)Qu’a besoin le muscle pour être en forme, efficace et beau?

 

Le muscle à besoin de sollicitation douce et progressive, de graisse, de sucre simple et d’un peu de protéine (moins de 10%).

leslégumes legumesdesaisons

 

3 RAISONS POUR COMPRENDRE QUE LES PROTEINES NE SONT PAS NECESSAIRE A GROSSE DOSE

1- La protéine ne donne pas de muscle.

Son but est de renouveler les tissus lésés.
Le muscle a besoin de graisse, de sucre simple et de 10% maxi de protéine.

2- + de 10% de protéine et c’est l’encrassement et l’empoisonnement du corps.
Les ‘assidus’ à la protéine à long terme, ne respirent pas la santé…
Au delà de 10%, c’est l’intoxication des émonctoires et surtout des reins, donc de la peau…

3- Les protéines à haute dose, fatiguent le Foie, le Pancréas, les Reins…..

Conclusion:

Arrêtez de penser qu’il faut se gaver pour avoir une bonne santé et de bon muscle.
Le corps à juste besoin d’être respecté.
Il faut arrêter de le fatiguer avec des déchets qu’il doit sans cesse essayer d’évacuer, de digérer…
Laissez au corps des tuyauteries propres (système digestif).
Dormez, reposez vous!.
Et mangez sainement des produits frais et naturels.
Et là ce sera le bonheur.

19 reflexions sur “3 raisons d’arrêter de colporter des abérrations sur les protéines

  1. Magda

    Merci de cet article, j’espère que ça remettra les pendules à l’heure. Je suis parfois impressionnée par les quantités de protéines que les gens absorber en plus de la nourriture normale.

    Alors que les graisses ne sont pas mauvais du tout, consommés avec modération… mais il y a comme une odeur du souffre qui flotte… Dommage !

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Bonjour Magda merci pour ta participation
      C’est clair qu’aujourdhui l’homme est capable d’ingurgiter des tonnes d’aliments
      La tete, les mauvaises informations,le conditionnement culturel et publicitaire fait que l’on nous dit ce qui est bien pour nous….
      En dépit de se que l’on ressent…
      Triste
      Mais l’homme n’est pas mort
      Il y a espoir…
      🙂

  2. Chantal P

    Un peu partagée sur cet article car les proteines ont quand même un rôle structurel. Elles ont un rôle de réparation oui mais aussi de construction pour tous les organes du corps donc pour les muscles aussi ! Elles ont également un rôle enzymatique, hormonal et moteur (transport des molécules dans la cellule)
    Pour en revenir à nos amis sportifs, lors de leurs efforts intenses ils abîment effectivement des fibres musculaires que la protéine va aider à réparer donc ils en ont besoin et au vu de l’intensité de leur entrainement, de façon plus importante que le commun des mortels…
    Sujet qui demanderait à être beaucoup plus développé.
    Chantal P Articles récents…De quelle race êtes-vous ?My Profile

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Bonjour Chantal
      Merci pour ta participation.
      Je ne prétends pas faire un cours complet de médecine sur la protéine….
      La protéine est nécessaire au corps. Pour diverses raisons. C’est un fait.
      Le corps ne peut physiologiquement en utiliser moins de 10%. Sinon cela fatigue nos organes et augmente nos déchets internes!! Qu’on le veuille ou non….
      Le sportif qui lèse ses tissus ne doit pas augmenter sa dose de protéines (réparatrice) car il reste humain et passé les 10% il aura son lot de déchets en surplus (qui n’arrangera pas la bonne santé de ses tissus dans le temps) et son lot de fatigue organique.
      En s’attaquant à un bosse en y mettant un sparadrap, on ne résoud rien…
      Et ici au contraire on accentue le mal!!!
      Le sportif qui lèse ses tissus doit tout simplement se reposer….
      A ce propos on dit toujours que c’est après l’effort que le muscle se développe….
      Je suis conscient que ça ne convient pas a tout le monde..
      La physiologie est la physiologie.
      Elle a ses lois comme la nature….

  3. Chris

    Salut Alexandre,

    Je trouve très bien ce genre d’articles un peu polémiques qui font avancer le débat et modifient les idées des gens.

    J’avoue pourtant ne pas être tout à fait d’accord avec toi.

    1. Pour commencer, entendre que les protéines sont finalement assez négatives me fait un peu mal car mon régime alimentaire est assez riche en protéines (et je me sens dans la forme de ma vie avec une très bonne capacité à créer de la masse musculaire).
    Ca demanderait de remettre tout mon régime alimentaire en question et je n’ai pas envie de le faire 🙂

    2. Il faut faire le choix de croire quelque chose en matière de nutrition car on ENTEND TOUT ET SON CONTRAIRE !
    Dernièrement, un vague (le paléo) nous a démontré que trop de glucides, c’est mauvais !
    Maintenant, toi et beaucoup d’autres personnes mettent en avant que trop de protéines, c’est mauvais !
    Finalement, l’état et toutes les institutions publiques mettent en avant que trop de gras, c’est mauvais !
    On trouve des études qui démontrent absolument tout et n’importe quoi ! Qui croire au final ? Car si on doit ne plus manger de glucides, ni de protéines ni de lipides… on finira par ne rien manger.

    Je trouve très bien que tu décries le fait que nous mangeons trop de protéines. Je suis moi-même persuadé que le lobby des suppléments alimentaires de musculation a mis dans la tête des gens de consommer des protéines de manière sur-abondante.
    Pourtant je ne vais pas remplacer les protéines que je mange par des glucides ! Par des lipides, éventuellement. Pourtant je suis un peu réticent à avoir 50% des mes apports quotidiens qui soient en lipides (même si c’est ce vers quoi je tends actuellement…)

    Tout ça pour dire que j’ai adopté un régime alimentaire avec lequel je me sens plus en forme que jamais. Même s’il y aura des dizaines de spécialistes, d’experts en tous genres qui viennent me dire que je fais tout faux, je ne vais pas changer.

    Désolé pour ce commentaire un peu long, mais le sujet me fait réagir.

    Bravo pour ton article !

    Amicalement

    Chris
    Chris Articles récents…Beurre de cacahuète musculation – La recette maison et BioMy Profile

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Bonjour Chris
      Merci pour ton témoignage et je comprends tes interrogations.
      Je sais que cela fait polémique, mais sans oeillère, j’aime essayer de comprendre et de tenter de trouver des vérités immuables (….). Cependant, quand on regarde les besoins du corps et la physiologie du corps, on s’aperçoit qu’il existe bel et bien des règles.
      Celles ci n’ont parfois (et souvent) rien à voir avec le conditionnement dans lequel on nous met, pour nous faire consommer….
      Donc oui, si on regarde, le lait maternel, au moment où l’on a le plus besoin de se développer, on ingère de la graisse simple, des sucres simples et 7 à 10 % maxi de protéines….
      C’est tout.
      Après on peut discuter.
      Aujourd’hui on est ok pour dire que l’agriculture produit.
      On peut aussi dire que les subventions européennes contribuent à produire.
      Cependant, on remarque tout simplement que depuis que l’on crois tout savoir, on dénature tout et que nos champs n’ont jamais été si pauvres, que la faune et la flore n’a jamais été aussi abimé…..
      Bref le fait d’être conditionné sans cesse nous amène à colporter des choses absurdes sur nos comportements …. absurdes….
      Réveillons nous, arrêtons d’écouter tout et n’importe quoi et avançons dans le temps, naturellement et efficacement, pour être au top de notre espèce, non pas en lui imposant un fonctionnement mais en l’écoutant.
      Redescendons de notre cerveau et écoutons notre corps parler….
      Après ce que je dit, je ne l’invente pas, dans les bouquins de physiologie, c’est noté….
      Libre à nous de lire entre les lignes….

  4. Chantal P

    Je reviens sur ces commentaires et j’appuie celui de Chris qui, au final, selon moi, a raison sur un point : c’est à chacun de nous d’entendre ce que dit notre corps !
    Ce qui n’empêche de lire « tout et son contraire » et d’avoir son libre arbitre et son libre choix, ne serait-ce que parce que nous avons chacun nos expériences à vivre. Donc,merci pour cet excellent sujet et merci pour toutes les personnes qui comprendront qu’elles sont leur seul maitre à bord. Amicalement,
    Chantal P Articles récents…Entreprises sans chefs et HolacratieMy Profile

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Tout a fait d accord.
      Et ici, je ne fais pas de polémique….
      Libre à chacun de faire ce que bon lui semble.
      Si tous les sportifs et les vendeurs de régimes proposent de manger des protéines (supérieur à 10%), ce n’est pas mon problème.
      Cependant, quand ces mêmes sportifs, après des années d’hyper consommation de protéine ou ces personnes qui ont donné leur bonne foi à ces personnes, ce retrouvent avec des douleurs musculaires, des muscles gonflés, des problèmes de circulation, des déchirures, des problèmes en tout genre, des inflammations, une « sale » peau, des troubles hormonaux, des troubles reinaux, ……., je commence à être concerné, car c’est mon boulot…
      Si on peut éviter cela, c’est pas mal.
      La nature comporte tout de même des règles!.
      Et les conditionnements et les choix dont nous faisons preuves (Culturel, pub,traditions,infos eronnées colportées….) nous amènent souvent a croire qu’on maitrise tout.
      Je ne cherche pas a avoir raison, mais a partager la physiologie.
      Libre a chacun de suivre ses règles.
      C’est comme sur la route…
      Il y a des limitations!. Si vous roulez trop vite, vous mettez toutes les chances de votre coté pour vous faire attraper, voir d’attraper un accident…
      On peut se justifier, dire que c’est la faute des voitures, du temps, des gendarmes….
      Moi je choisis d’assumer quand je roule trop vite. (je paie et fait profil bas, et tente de ne pas réitérer mon erreur!).
      Pour le protéines comme pour mon exemple, Ceci est un rappel des lois naturelles.
      Nous pouvons en deviser mais elles ne répondent pas aux lois économiques…
      Désolé pour ceux qui ont choisi et investi dans une direction….
      Je ne cherche pas a les discréditer
      Je comprends que cela ennuie, perturbe…
      Je ne me justifierais pas. Libre a chacun de faire ses choix.
      Bien souvent, la méthode actuelle est de tout remettre en cause.
      On a pas attendu d’être au 21 ème siècle pour perpétuer notre espèce.
      Maintenant a force d’imposer sa pensée on détruit tout, pour son ego…
      Pas sûr que cela porte ses fruits dans les 20 prochains siècles…
      Si on y arrive…
      Et je pense (ça me regarde) que l’on est mal parti, si on ne retourne pas aux fondamentaux….
      Après je ne force personne.

  5. Chris

    Alex, je ne critique pas du tout tes opinions. D’ailleurs je pense qu’on est d’accord à 99%.
    Je suis le premier à dire qu’il faut que les idées de l’opinion publique changent.

    Après je trouve qu’on assiste parfois à la sur-information. Tout ce que tu dis est basé sur du scientifiquement prouvé mais tout ce que tes détracteurs disent l’est aussi !

    Je n’aime pas trop le fait de complexifier nos manières de manger et de vivre. Je ne crois pas que nos ancêtres se posaient la question de savoir s’ils mangeaient 10% de protéines, s’ils mangeaient moins de 150 grammes de glucides par jour ou encore s’ils avaient des carences en calcium ou en zinc.
    Je pense qu’il suffit de manger des produits naturels, non-transformés, dans des proportions raisonnables et de s’écouter pour savoir ce dont nous avons besoin.

    Ma cuisine n’est pas un laboratoire de chimie remplie d’instruments de mesure 🙂

    Amicalement

    Chris
    Chris Articles récents…Motivation 1.0My Profile

    1. Isabelle

      Je suis du même avis que Chris. Je ne critique pas tes opinions, et je suis du même avis que toi sur les points essentiels. Et ce que tu nommes « physiologique », d’autre utilisent également pour démontrer des théories complètement opposées.
      « Je pense qu’il suffit de manger des produits naturels, non-transformés, dans des proportions raisonnables et de s’écouter pour savoir ce dont nous avons besoin. »
      Cordialement.

  6. Vincent

    Bonjour, article interessant à lire, même si je ne partage pas ton avis sur les protéines… 10% de protéine maximum pour une personne pratiquant intensément du sport me parait peu pour une récuperation optimale…
    Dans tous les cas, merci pour ton partage !
    Vincent Articles récents…3 conseils de base pour perdre du poidsMy Profile

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Je comprends Vincent
      Merci pour ton témoignage
      Cependant protéines:acides
      Et ça bousille la filtration rénale!!!!!
      Même chez le sportif de haut niveau
      Ça n’est pas nécessaire
      Maintenant chacun fait ce qu’il veut
      Mais c’est dit
      😉

      1. CORCHIA Maxime

        bonjour, mon prénom est maxime et j’apprécie et je partage ta manière de voir les choses de la vie et de donner l’importance nécessaire et utile aux choses qui le méritent puisque l’important, voir je plus important pour tous les êtres vivants, est le bien être de soi qui passe obligatoirement par la manière de se nourrir entre autre même si ce n’est pas tout. Depuis plusieurs années déjà je lis, je me renseigne et je recherche des sujets qui traitent le bien être au sens le plus large possible et petit à petit j’accumule des connaissances qui me servent dans la vie de tous les jours et que j’ai souvent du mal à faire passer à ceux qui me sont proches parcequ’ils ne prennent pas au sérieux toutes les recherches que je fait.
        Je suis tomber par hasard sur tous les sujets que tu présente et ma femme à télécharger ton livre sur la forme et la santé. Bravo pour tout ce que tu fait et continue c’est superet très intéressant. Internet dans la recherche de s’informer, d’apprendre de se cultiver apporte un plus considérable, dommage que beaucoup de voyous qui n’ont rien compris de l’essentiel qui est la vie ont font un mauvais usage pour rester poli.
        cordialement, salutations,
        maxime

        1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

          Bonjour Maxime, merci pour ce message.
          L’important est d’avancer pour soi même, dans un premier temps, ensuite pour sa famille, et en rayonnant, pas d’inquiétude, les autres(mêmes s’ils mettent du temps!!), arriveront bien un jour à comprendre et à aller enfin vers la bonne direction.
          Il faut de la patience!!,
          C’est dommage( de perdre du temps!), mais chacun à le pouvoir de faire ses propres expériences.
          Il faut être tolérant.
          Merci encore.
          AU plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge