RéFLEXE FORME ET SANTé

Augmentez la capacité de vos poumons

Dans cet article, vous allez apprendre comment augmenter votre volume respiratoire.

Mais à quoi ça sert?

Et bien, on a coutume de respirer avec 15 à 20 % de la partie accessoire de notre poumon.

(voir article et vidéo sur les bases de la respiration)

Et cela produit de nombreux inconvénients sur la santé tels: une mauvaise oxygénation du corps (toxines, acidose tissulaire, crampes….) et des fatigues cervicales, dorsales, une raideur lombaire ainsi que de nombreux problèmes associés (constipation, jambes lourdes….)

Ainsi prendre le temps de bien respirer va vous vous donner de nombreux bénéfices.

les bénéfices

ils sont nombreux et tellement important:

-l’augmentation de l’oxygénation des tissus

-l’augmentation de la souplesse lombaire

-l’augmentation du muscle diaphragme qui sera plus tonique et plus efficace

-la diminution de la fatigue et des raideurs cervicale et dorsale

-un meilleur équilibre, car la zone du centre de gravité est plus souple

-l’augmentation du péristaltisme abdominal (transit) et par voie de conséquence diminution de la constipation.

-la diminution de la lourdeur abdominale et par voie de conséquence meilleur retour veineux (diminution du problème de jambes lourdes)

-ETC….

Comment faire:

regardez simplement l’explication en vidéo et appliquez

 

 

Et n’hésitez pas à partager aux personnes qui vous entourent.

Elles doivent aussi pouvoir bien respirer!

A bientôt

Alexandre Vienne

2 reflexions sur “Augmentez la capacité de vos poumons

  1. Constant EUGENE

    Bonjour,
    Super votre video, merci!
    Une chose que je ne comprends pas: pourquoi « bloquer » sa respiration après l’inspiration, puis l’expirer le plus lentement possible?
    Quel intérêt?

    Merci

    Bien à vous

    Constant

    1. Alexandre Vienne Auteur de l'article

      Bonjour,
      Lorsque je parle de bloquer sa respiration, c’est pour bien faire un travail et augmenter ses aptitudes respiratoires, donc je conseille comme exercice, d’inspirer lentement et doucement, on passe à l’autre stade: on bloque en apnée inspiratoire pour aider à une meilleure oxygénation cellulaire, on reprend l’expiration lente et douce et parfois on peut « bloquer » la fin en apnée poumons vident…
      Je jamais forcer.
      Ici bloquer c’est en douceur et avec le sourire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge